5 occasions pour...

Agir pour le bien commun, se former, bénir la terre, mobiliser les religions, militer avec les hommes et femmes de bonne volonté.

Agir pour le bien commun

Depuis 2012, les évêques de France invitent les communautés à se mobiliser face aux urgences écologiques.

Se former

Avec la sortie de son encyclique, le pape François invite l’ensemble des catholiques à comprendre les enjeux d’une plus grande harmonie entre l’homme et la Création pour mieux s’y investir.

Bénir la terre

Le 4 octobre, pour la fête de saint François d’Assise, les communautés rendent grâce pour les bienfaits de la terre.

Mobiliser les religions

À l’occasion de la visite du pape François à l’ONU, fin septembre, les responsables religieux sont invités à se mobiliser ensemble pour la défense de l’environnement.

Militer avec les hommes et femmes de bonne volonté

Début décembre 2015, durant quinze jours, le sommet pour le climat se tient à Paris. De nombreux membres de la société civile seront aussi là. Et plusieurs pèlerinages sont organisés à travers l’Europe.

 

Nous l’avions oublié, mais notre foi au Dieu créateur nous rend responsables. Responsables de la terre qu’il nous confie. Et responsables les uns des autres. Les aînés, qui ont peiné à la tâche, doivent prendre soin des générations futures à qui ils confient la terre en héritage.

Les plus jeunes doivent soutenir ceux qui les précèdent pour qu’ils reçoivent d’eux la sagesse de décider et le courage de choisir. La prise de conscience écologique peut être l’occasion pour chaque génération de rendre compte de l’espérance qui l’habite et des valeurs fondamentales qu’elle défend.

Une bonne nouvelle pour jeunes et vieux. Une belle occasion pour grandir dans la communauté de destin qui est la nôtre.